Logo association Des Étoiles et des Ailes Logo meeting aérien Des Étoiles et des Ailes
Menu

5 & 6 octobre 2019
de 10h00 à 18h00

→ Affiche réalisée par Bernard Cadène

Table ronde

Sur le thème "50ème anniversaire du premier vol du Concorde" 

Table ronde animée par Michel Polacco
Samedi 5 octobre 2019 à 16h

Chaque dimanche pendant 14 ans, dans Le Sens de l'info qu'il a créé en tant que directeur, Michel Polacco a réalisé une chronique sur l'actualité vue avec du recul avec le philosophe et académicien français Michel Serres pour France Info .

Michel Polacco est également l'auteur de nombreux ouvrages sur l'aviation, l'espace et les nouvelles technologies. Il intervient occasionnellement sur les chaînes du groupe Radio France ainsi que sur les chaînes de télévision sur les sujets de ses spécialités, sur France 5 (C'est dans l'air), CI>Télé devenue Cnews, LCI, France 2, France 24 et Canal+.

Fin novembre 2018, Michel Polacco quitte Radio France pour prendre sa retraite de la radio de service public mais poursuit ses activités en tant que consultant et sur son blog.

Participants :

Jean Pinet

Pilote d'essais et parrain du Festival

Invité d'honneur

Ingénieur Arts et Métiers, ingénieur Civil de l’Aéronautique, pilote de chasse qualifié en France et aux États-Unis, ingénieur navigant d’essais, pilote d’essais, Airline Pilot certifié FAA ATPL, et pilote de ligne certifié DGAC, Jean Pinet a accumulé 6000 heures de vol.
Il fut dans les tout premiers aux côtés d'André Turcat à piloter le Concorde. En particulier, il fut le premier pilote à franchir le mur du son avec Concorde.

Il a été aussi :
* Secrétaire général et président de l'Académie nationale de l'air et de l'espace (ANAE);
* Cofondateur d’EURISCO, Institut Européen d’Ingénierie et de Sciences cognitives ;
* Cofondateur et co-chairman de l’Icarus Committee, de la Flight Safety Foundation ;
* Administrateur de la Flight Safety Foundation ;
* Fondateur de l’association Terre d’Envol, dont il est toujours administrateur ;
* Conseiller chez aeroconseil.

Né en 1929, passé par les Arts et Métiers, Sup'Aéro et l'Armée de l'Air, comme pilote de chasse, il rejoint le C.E.V, en 1956, comme ingénieur d'essais d'abord, comme pilote d'essais ensuite... par obstination !
Spécialiste des engins, il est détaché en Allemagne pour mettre au point l'adaptation d'engins français sur avions d'arme allemands et pour créer et diriger un groupe d'essais d'armements à Manching, jusqu'en 1965. Il entre alors à Sud- Aviation, au titre du programme " Concorde ", étant plus spécialement chargé de la certification des qualités de vol et des essais sur simulateurs et avions. Il occupe la place de premier pilote, en compagnie de Turcat, commandant de bord, pour le premier vol à Mach 1 (1er octobre 1969).
Tout en restant pilote d'essais sur " Concorde" et " Airbus ", il est choisi par Airbus Industrie pour organiser et diriger le centre d'instruction Airbus... qui deviendra Aéroformation. En ayant fait un centre modèle dans le monde, appliquant les techniques les plus sophistiquées, il en est l'administrateur-gérant depuis 1972. Il est connu des équipages des compagnies du monde entier, passés par Aéroformation à un rythme ayant atteint 2 400 stagiaires en 1984.

Frédéric Beniada

Journaliste

Frédéric Beniada est journaliste à France Info et France Inter depuis 1991.

Pilote avion, il est membre du conseil d’administration de l’Aéro-Club de France, l'un des organisateurs de la coupe Breitling 100/24, et membre de l'association humanitaire Les chevaliers du ciel Auditeur de la 48e session de l'IHEDN, Armement et Economie de défense, Médaille de l'aéronautique.

A Radio France, il est, entre autres, chargé du suivi de l’actualité aéronautique. Il s'occupe sur France Info de "chroniques du ciel"

Il est également commentateur de meeting aériens et présentateur officiel des meetings de l'armée de l'air.

Gérard Feldzer

Ancien pilote de ligne et consultant aéronautique

Consultant en aéronautique, ancien pilote de ligne, Vice-président de Ports de Paris, Président de l’Association Transports Passion , Président du comité régional de tourisme IDF, 

Henri-Gilles Fournier

Commandant de bord sur Concorde

Henri-Gilles Fournier a été commandant de bord sur Concorde pendant 7 ans, de 1996 à 2003 avec 19 500 heures de vol dont 1500 heures de supersonique.

Il était aux commandes du dernier Concorde à avoir atterri à Toulouse, le 27 juin 2003 avec le F-BVFC. Le Fox Charlie est l'un des deux exemplaires de Concorde exposé au musée Aéroscopia, à Blagnac.

Président-fondateur de l'aéroclub "les Ailes de l'Autan" sur l'aéroport de Castres-Mazamet en août 1995.

Médaille d'honneur de l'aéronautique : promotion 1998.

Chevalier de la Légion d'Honneur en Octobre 2005.

Gérard Théron

Ancien Chef Centre de compétences propulsion Airbus

Gérard THERON
Né le 11 mai 1946
Ancien Chef du Centre du Compétence Propulsion à Airbus.
Ingénieur ENS Arts et Métiers(65-69), ESTAé (69-70).

« Executive Expert » et « Aircraft Architect » d’Airbus
Médaille de l’Aéronautique 2008.
Membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace: 2018

En tant que jeune ingénieur, Gérard Theron a participé aux derniers essais en soufflerie du programme Concorde avant de travailler sur les avant projets des avions supersoniques à l’Aerospatiale et de se convertir sur les Airbus en 1978. A terminé sa carrière comme Chef du Centre de Compétence propulsion du BE d’Airbus couvrant les activités d’installation, de performance, d’acoustique et environnement des systèmes propulsifs avec près de 300 ingénieurs.

Fabienne Peris

Responsable des collections et de la diffusion culturelle Musée Aéroscopia

Fabienne PERIS, responsable des collections et de la diffusion culturelle du Musée aeroscopia

Pendant 20 ans, a partagé son temps entre un musée des beaux-arts : la Fondation Bemberg à l’Hôtel d’Assézat et le Groupe Manatour et les visites des chaînes de montage. Pendant, 10 ans a organisé et accompagné les visites d’intégration des salariés Airbus. L’ouverture du musée a été l’occasion de mettre à profit ses compétences en matière de gestion des collections et mes connaissances en aéronautique.

Le Concorde : un exemple de conservation et de valorisation auprès de tous les publics. 

La sauvegarde du patrimoine immatériel, une vraie priorité !

La mémoire est un matériau transmissible. Le patrimoine immatériel tout comme les aéronefs ou la documentation rentrent dans le champ des acquisitions et des projets de valorisation du musée aeroscopia.

Aujourd’hui, il importe de consigner la mémoire  des plus anciens, ceux-là même qui participé à l’aventure Caravelle ou Concorde. Les anciens salariés sont désireux de transmettre des valeurs, une expérience, un savoir-faire et un savoir-être, il est donc important de leur donner la parole et valoriser leurs témoignages dans la cadre du centre de ressources documentaires du musée.

Au-delà de la seule mission de conservation, la collecte de témoignages est toujours l’occasion de créer des moments d’échanges. Le plaisir de créer du lien  dans un souci de solidarité intergénérationnelle fait également partie des objectifs du projet aeroscopia.

Inscription newsletter

Recevez les informations et l'actualité du festival