Logo association Des Étoiles et des Ailes Logo meeting aérien Des Étoiles et des Ailes
Menu

October 2019, 5 & 6
from 10.00 to 18.00

→ Poster by Bernard Cadène

Book - Comic fair

Essais, romans, beaux livres, histoire

Coup de cœur du festival

Philippe Borentin
Petite encyclopédie des vols des Concorde français

Philippe Borentin
Petite encyclopédie des vols des Concorde français

Aujourd’hui, Philippe Borentin, nous propose une « petite encyclopédie » ; trouvant son origine dans le site lesvolsdeconcorde.com, c’est une somme ! Ce n’est pas un ouvrage qui se lit comme un roman. Il s’y trouve de grandes histoires ainsi que des petites qui en sont le sel. Certaines parties pourront paraître complexes, d’autres plus légères mais toutes sont parfaitement exactes puisqu’elles proviennent des nombreux témoignages reçus par Philippe au cours de ses innombrables immersions dans le monde des ancien(ne)s du Concorde.

Cette « petite encyclopédie » a vocation à devenir un ouvrage de référence. Comme il y a le « Gaffiot » pour les latinistes, on peut parier qu’il y aura le « Borentin » pour les amateurs de Concorde.

Coup de cœur du festival

Frédéric Beniada / Michel Fraile
Concorde
Éditions E/P/A

Frédéric Beniada / Michel Fraile
Concorde
Éditions E/P/A

Le 14 janvier 1947, Chuck Yeager, à bord de son Bell X – 1, franchit pour la première fois le mur du son. Vingt-neuf ans plus tard, le 21 janvier 1976, Concorde, premier avion de transport supersonique, effectue son premier vol commercial. C’est cette prodigieuse épopée aéronautique que raconte cet ouvrage, les prouesses techniques, industrielles et humaines qui ont été nécessaires pour que cet avion extraordinaire, fruit d’une collaboration exemplaire entre Air France et British Airways, voie le jour. Frédéric Beniada et Michel Fraile nous font découvrir l’univers fascinant de cet avion qui détient des records toujours inégalés. De superbes photographies font de ce livre une célébration de Concorde, icône de toute une génération qui rêva de traverser l’Atlantique en moins de quatre heures et s’offrit ce rêve en forme de grand oiseau de métal.

Frédéric Beniada. Pilote et passionné d’aéronautique, il est membre du conseil d’administration de l’Aéroclub de France et journaliste à France Info. Il collabore à diverses revues aéronautiques et a publié chez E/P/A Boeing et Falcon 7X.

Michel Fraile a rassemblé l’iconographie de l’ouvrage. Il est passionné d’aéronautique et d’image et est l’auteur des photographies des livres A380 et Boeing 747 parus chez E/P/A.

Jean-Marie Ballu
Bois d’aviation
Éditions CNPF / IDF

Jean-Marie Ballu
Bois d’aviation
Éditions CNPF / IDF

Présentation de l’auteur :
Jean-Marie Ballu, ingénieur général honoraire des Ponts des Eaux et des Forêts, a consacré une grande partie de sa carrière à la forêt avant de la terminer comme président de la section « eau» puis de la section « nature, forêt, paysages » du ministère de l’agriculture (et de la forêt) où il était en charge depuis 2006 du secteur "bois, produits forestiers et biomasse" et auteur du rapport "pour mobiliser la ressource de la forêt française" (novembre 2007 / Assises de la forêt).

Présentation de l’ouvrage :
C’est en dentelle de bois, toile et fils de fer, que tous les inventeurs bricolèrent leurs prototypes pour tenter de voler. Au gré d’une réflexion historique et technique, l’auteur nous entraîne dans les menuiseries et les ateliers bois des avions, assister aux tâtonnements avant les premiers envols, au choix des meilleurs bois d’aviation en forêt, aux techniques d’assemblage de ces bois pour garantir la légèreté et la sûreté.
Il traite de l’évolution de la construction des avions de chaque époque, sans oublier les hydravions de la Première guerre et la naissance de l’aéronavale. Après un siècle, le bois est toujours présent dans l’aviation populaire et de compétition. En nous racontant l’apport du bois à la conquête de l’air, c'est à un voyage allant de la forêt à l'atelier d’aviation d’hier et d’aujourd’hui que nous convie l'auteur

Bois d'aviation et centenaire de la première guerre mondiale
Il est extraordinaire de constater qu'à peine 5 ans après les premiers vols d'une demi-heure, puis d'une heure permettant à Blériot d'oser traverser la Manche, des avions encore balbutiants furent engagés dans la bataille.
Et ce fut une progression fulgurante de l'aviation, comparable à celle aujourd'hui de l'informatique. Des milliers de biplans en bois et toile furent préparés et construits pour la première fois en grande série. Par exemple 13000 SPAD, comme le "Vieux Charles" de Guynemer, furent construits.
L'armistice du 11 novembre 1918 marqua l'arrêt immédiat des constructions entraînant la reconversion ou la faillite des avionneurs. La plupart des grands constructeurs d'aujourd'hui, Dassault, EADS-Airbus, ou des sous-traitants aéronautiques ont leurs racines dans les avionneurs de la guerre de 14/18.

Jean-François Becquaert
Nostalgie de la lumière

Jean-François Becquaert
Nostalgie de la lumière

Jean-François Becquaert est docteur en astrophysique de l’observatoire de Paris. Il enseigne la philosophie de la cosmologie à l’école SUPAERO-ISAE de Toulouse. Il a publié Le Sahara vient des étoiles bleues (Fayard) en 2015. Nostalgie de la lumière est son second ouvrage.

Marc Bradfer
50ème anniversaire du premier homme sur la Lune : 1969-2019

Marc Bradfer
50ème anniversaire du premier homme sur la Lune : 1969-2019

Le 25 mai 1961, le président John Fitzgerald Kennedy décide d'envoyer des hommes sur la Lune avant la fin de la décennie. Pari tenu : dans le contexte de la guerre froide, l'épopée de trois hommes, le 21 juillet 1969, tient en haleine des centaines de millions de téléspectateurs. Au cours de la mission Apollo 11, Neil Armstrong, Buzz Alorin et Michael Collins réalisent la plus prestigieuse des prouesses de l'humanité : l'homme marche sur la Lune.
Au coeur de l'action, cet ouvrage commémoratif fait le récit de l'odyssée extraordinaire qu'a représentée la conquête de la Lune par les Américains. Il évoque les missions automatiques LUNA, RANGER, SURVEYOR... qui ont permis de mieux connaître l'astre soeur avant d'y débarquer, ainsi que les programmes habités MERCURY et GEMINI, préparatoires au programme APOLLO. Il montre en images le scénario prévu par les Soviétiques pour débarquer les premiers sur la Lune.
D'Apollo 1 à Apollo 17, sont racontés, pas à pas, les objectifs et les aventures vécues par les astronautes. Un hommage est rendu aux 555 astronautes du monde entier qui depuis le 12 avril 1961 ont suivi Youri Gagarine, le premier homme de l'espace. Témoignages des 10 astronautes français : Jean-Loup Chrétien, Patrick Baudry, Michel Tognini, Jean-Pierre Haigneré, Jean-François Clervoy, Jean-Jacques Favier, Claudie Haigneré, Léopold Eyharts, Philippe Perrin, Thomas Pesquet.
Plus de 500 photos, écussons et enveloppes astrophilatéliques.

Ouvrage collectif sous la direction de Marc Bradfer


Henri Conan
Les avions de Roland Garros
Éditions AVTO, Collection Mémoires de l’hydraviation

Henri Conan
Les avions de Roland Garros
Éditions AVTO, Collection Mémoires de l’hydraviation

Présentation de l’auteur :
74 ans, ancien « aiguilleur du ciel », Henri Conan a toujours été passionné par l’aviation et depuis sa retraite par l’histoire de l’hydraviation commerciale mais aussi par la destinée de Roland Garros.

Présentation de l’association :
L’association « Mémoires de l’hydraviation » qu’il a créé avec Pascal Parpaite, en 2010, a réalisé plusieurs expositions et documents annexes (60e anniversaire de la ligne d’Air France sur les Antilles, centenaire du premier vol en hydravion par Henri Fabre, centenaire du premier vol d’un hydravion à coque par François Denhaut, centenaire de la traversée de la Méditerranée par Roland Garros, etc.).
Il prépare actuellement un livre pour le centenaire de la base aéronavale de Berre l’Etang.

Présentation de l’ouvrage : « les avions de Roland Garros »
« Cinquante-neuf mois : si l'on ne tient pas compte des huit derniers mois de sa vie, la carrière proprement aéronautique de Roland Garros tient dans ce court laps de temps ».(Jean Pierre Lefèvre – Garros).
Roland, Adrien, Georges Garros est né le 6 octobre 1888 à Saint Denis de La Réunion.
Passionné par l’aviation, après avoir utilisé plusieurs « Demoiselle » (au moins six), Roland Garros va voler sur douze « Blériot XI ». 
A partir de septembre 1912 il sera sous contrat avec la société Morane-Saulnier dont il utilisera différents modèles (H, G, K, O, N, L), plus ou moins modifiés. 
Prisonnier le 18 avril 1915, après son évasion d’Allemagne le 15 février 1918, il reviendra au combat. 
Après un stage de mise à niveau sur « Nieuport » il sera affecté à la SPA 26.
Il est décédé à bord d’un « SPAD XIII » le 5 octobre 1918, après un combat aérien au-dessus de Saint Morel dans les Ardennes, 
L’association « Mémoires de l’hydraviation » a réalisé en 2013 une exposition « Roland Garros héros de la Méditerranée » dans le cadre de l’Année mondiale Roland Garros, mise en œuvre par l’association 3A F et l’Aéro-club de France à l’occasion du centenaire du vol de Garros entre Fréjus et Bizerte.
Cette exposition a été présentée à de nombreuses reprises en France (plus de 9000 visiteurs), en Tunisie (plusieurs milliers de visiteurs) ainsi qu’à La Réunion - Aéroport de Saint Denis Gillot puis dans des établissements scolaires - (10000 visiteurs environ).
Pour accompagner cette exposition nous avons réalisé un livre (60 pages 190 x 240); abondamment illustré il souhaite retracer la vie aéronautique de Roland Garros et les avions qu’il a piloté (ce n’est pas un ouvrage technique sur des avions ou leurs constructeurs).

Fabrice Dubost
Piloter à l'ancienne
Éditions Cépaduès

Fabrice Dubost
Piloter à l'ancienne
Éditions Cépaduès

Comme toutes les pratiques techniques, le pilotage des avions a commencé par de l’intuition, de l’empirisme, puis du bon sens et enfin de la technologie. En un siècle d’histoire de l’aviation, les méthodes d’apprentissage du pilotage ont évolué pour aboutir en ce début du XXIe siècle à des vols où l’instrumentation est le principal guide du pilote. Pourtant, les sensations ou les repères visuels utilisés par des générations de pilotes peuvent encore aujourd’hui contribuer au confort et à la sécurité d’un vol.
Dans l’objectif d’acquérir des connaissances complémentaires en pilotage ou tout simplement de développer sa culture aéronautique, tous les pilotes ou les passionnés trouveront dans ce livre, d’une manière ludique, les clés du pilotage à travers un siècle d’aviation. Ils entreront, pour chaque phase d’un vol, dans la tête d’un pilote débutant de quatre époques significatives :
- l’avant-Première Guerre mondiale où les premiers ouvrages et articles donnaient les éléments de base du pilotage. C’est le temps du pilotage à l’intuition.
- L’entre-deux-guerres où les premiers manuels de pilotage apparaissent, essentiellement à destination des pilotes militaires. C’est l’époque du pilotage aux sensations.
- L’après-guerre où les méthodes d’instruction se développent avec l’accroissement de l’aviation populaire. C’est la période du pilotage basé sur les repères visuels.
- L'époque moderne où la fiabilité et la technologie sont au service du pilote. C’est l’ère du pilotage aux paramètres.
Si les pratiques du pilotage ont évolué, c’est dans le but d’utiliser les connaissances et les technologies du moment au service de la sécurité des vols et il n’est pas question de remettre en cause les enseignements d’aujourd’hui. Cependant, il est utile de connaître les bonnes pratiques de nos anciens qui volaient sur des machines peu fiables et peu instrumentées. Les gestes appris par le pilote de chasse de 1920 pour décoller son avion sans instrument ou l’attitude à adopter pour un pilote de l’Aéropostale pour se poser sans moteur peuvent encore servir à un pilote d’aujourd’hui en cas de panne. La manœuvre de décollage d’un avion à train classique peut aider un pilote du XXIe siècle à voler sur ce type d’appareil, disparu des manuels de pilotage.
L'ouvrage est préfacé par Jacques Aboulin.

Fabrice Dubost est breveté pilote planeur, pilote avion et pilote instructeur ULM. Son double métier de professeur d'université et de responsable qualité et sécurité lui permet d'avoir une approche pédagogique et pragmatique sur cette activité qu'il pratique depuis l'âge de 15 ans.

Martine Gay
Le pilote et sa machine
Éditions SEES

Martine Gay
Le pilote et sa machine
Éditions SEES

Dans ce livre, Martine GAY et Alexandre KAISER s'adressent à tous ceux qui volent pour leurs loisirs ou leur métier, aux novices de l'aviation comme aux professionnels plus chevronnés. Lors de sa conception, les auteurs n'ont eu qu'un seul objectif : proposer au lecteur, au travers d'expériences vécues, des rappels simples concernant les fonctionnements physiologiques, cognitifs et décisionnels de l'homme. Dans ce dessein, ils ont mis en commun leurs formations, leurs connaissances et leurs expériences pour écrire ensemble sur ce qu'on a coutume d'appeler les "Facteurs Humains".

Leur approche concerne le domaine du risque. Savoir gérer sa fatigue ou une incapacité subite durant une phase de vol est primordial pour le pilote. Au-delà de la théorie, ce dernier apprendra des techniques lui permettant une meilleure récupération physique et mentale. Il saura ainsi rester "en avant" de son avion. 

Jean-François Hurreau
Escadron de chasse 2/3 Champagne

Jean-François Hurreau
Escadron de chasse 2/3 Champagne

L’auteur, Jean-François HURREAU, est navigateur sur Mirage 2000D. Il totalise près de 4000 heures de vol sur quatre continents. Passionné d’Histoire, il perpétue les traditions de son unité afin de rendre hommage aux anciens.

Pierre Jarrige
Pilote à Tebessa
Éditions Pierre Jarrige

Pierre Jarrige
Pilote à Tebessa
Éditions Pierre Jarrige

Né en 1940, pilote de l’ALAT, puis chef-pilote de Sup’Aéro à Toulouse.
Auteur de cours de pilotage à destination des élèves-pilotes.
Historien de l’aviation en Algérie.
Auteurs de nombreux articles dans les journaux spécialisés.
Nombreuses conférences sur l’histoire de l’aviation en Algérie.
Plusieurs livres et documents produits dont de nombreux diffusés sur Internet.

Présentation de l’ouvrage :
Pilote à Tébessa : Roland Richer de Forges, embauché en 1956 par la Compagnie des Phosphates de Constantine, nous raconte avec verve ses « aventures aériennes » dans le ciel de l’Algérie et du Sahara. En pilotant des avions originaux : Navion et Super Aero 45, il utilise des pistes sommairement aménagées, affronte des conditions météo épouvantables et rencontre des personnages surprenants le tout dans une Algérie contrastée bouleversée par les « évènements » qu’il analyse avec lucidité.

Aymeric Jeanson
Avions

Aymeric Jeanson
Avions

Martine Laporte
Escale

Martine Laporte
Escale

L'auteur

C’est lors d’une rencontre avec Marie Vincente Latécoère (la belle-fille du célèbre industriel), en 2003, que Martine Laporte s’est prise de passion pour cette aventure humaine et industrielle hors normes. Membre du Conseil de la fondation Latécoère, et fascinée par l’œuvre qu’ont réalisée les défricheurs de cette ligne aérienne, elle se consacre à la mise en valeur des archives de la fondation, afin de transmettre et de défendre la mémoire des anciens auprès des générations futures.

Elle a publié de nombreux ouvrages sur cette thématique.

En 2015, elle est lauréate du prix France Bleu « Des Étoiles et des Ailes » et du prix de l’Académie des Jeux Floraux– prix P.G. Latécoère –pour son livre Adrienne Bolland, la déesse des Andes.

L'ouvrage

Il y a tout juste un siècle, Pierre Latécoère, industriel visionnaire, rêve d’une ligne aérienne reliant la France à l’Amérique du Sud. Déterminé, le jeune Pyrénéen concrétise sa folle ambition en utilisant les avions du premier conflit mondial, non plus comme armes de guerre, mais pour transporter du courrier, et plus tard des passagers. Avec l’accord et le soutien des pouvoirs publics, il crée alors une ligne aérienne postale pour relier la France à ses colonies d’Afrique, avec comme ultime objectif de survoler l’Atlantique Sud et d’atteindre les pays sud-américains.

Mermoz, Guillaumet, Saint Exupéry… Ce livre-événement rassemble près d’un millier de documents, presque tous inédits, qui invitent à redécouvrir ces grands héros qui ont écrit l’une des plus belles pages de l’histoire de l’aviation.

Jean-Luc Lefebvre
Humanitas, Portrait de l'Humanité qui s'éveille

Jean-Luc Lefebvre
Humanitas, Portrait de l'Humanité qui s'éveille

Stratégiste, essayiste, expert en questions spatiales, enseignant et conférencier, Jean-Luc Lefebvre souhaite contribuer à l’avènement d’une humanité plus responsable et plus solidaire. Il se consacre notamment à la diffusion du savoir en collaborant à l’élaboration de l’encyclopédie « Sciences ».

Sékou Ouedraogo
L’Agence Spatiale Africaine, vecteur développement 
Éditions Harmattan

Sékou Ouedraogo
L’Agence Spatiale Africaine, vecteur développement 
Éditions Harmattan

Sékou Ouedraogo est ingénieur diplômé de l’école d'ingénieurs polytechniques de Nantes (POLYTECH’NANTES), d’un master de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris(ENSMP) /UVSQ et d’un troisième cycle en relations internationales approfondies du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques Paris (CEDS). Il est lauréat du prix du livre spatial du festival aérospatial « Des Etoiles et de Ailes » édition 6 – 2015 pour son ouvrage intitulé « L’Agence Spatiale Africaine, vecteur de développement ».  Il contribue, par différentes actions au développement du continent africain. Après une expérience chez EADS –LV aux Mureaux d’Ingénieur chargé de régulation du troisième étage du lanceur Ariane 5 ESCA, il intègre le groupe SAFRAN. Dans ce groupe, il a contribué au développement de nombreux projets en propulsion aéronautique. Il est actuellement chef de projet aéronautique chez SAFRAN AIRCRAFT ENGINES pour lequel il travaille depuis 15 ans. Sekou Ouedraogo est chevalier de l'ordre du mérite du Burkina Faso.

André Rouayroux / Gérard Maoui
Concorde la légende supersonique

André Rouayroux / Gérard Maoui
Concorde la légende supersonique

Concorde… Il y a ceux qui l’ont conçu, fabriqué, testé, exploité. Il y a ceux qui ont voyagé à Mach 2, sous les couleurs d’Air France ou de British Airways. Paris-New York en 3 h 30 ! Il y a aussi les curieux fascinés qui allaient simplement le voir voler, pour le plaisir, pour le rêve, pour la beauté.

Concorde a donné confiance à l’industrie européenne naissante en la persuadant qu’elle était capable de réussir des défis alors inimaginables et en l’imposant durablement.

Si Concorde est aujourd’hui un avion de musée, son expérience passée, inégalée dans le monde, n’en inspire pas moins des projets novateurs, signes précurseurs de l’avènement d’une nouvelle ère du transport supersonique civil.

Dans l’imaginaire de tous, Concorde est un avion d’exception. Entre nostalgie et futurisme, entre œuvre d’art et summum de technicité, il constitue ainsi un des repères à la fois culturel et technologique de notre patrimoine. Pour se souvenir et pour rêver encore, toujours.

Gérard Maoui est spécialisé dans la communication pour l’aéronautique et le spatial. Il a publié de nombreux ouvrages sur cette thématique principalement dans la collection « Ciels du monde » qu’il dirige au Cherche midi éditeur.

André Rouayroux est un passionné d’avions. Il a déjà publié Un ciel signé Concorde (Éditions Seven 7, 2006) et La Légende du Constellation (Éditions Privat, 2015), traduit également en anglais et en allemand.

Jean-Noël Sarrail
Dessine-moi un mouton

Jean-Noël Sarrail
Dessine-moi un mouton

Jean-Noël Sarrail est à la fois musicien et astronome.
Il est auteur-compositeur-interprète et pianiste, avec 3 albums de chansons à son actif. Il enseigne le piano et l’écriture musicale à l’Université Toulouse-Jean Jaurès auprès des étudiants en Master. Il est l’auteur d’une méthode d’accompagnement au piano éditée par le CNED.
Il est par ailleurs formateur en astronomie auprès des enseignants de l’Académie de Toulouse. Il a travaillé pendant 8 ans au service éducatif de la Cité de l’espace. Il est également président de l’observatoire astronomique de Sabarat dans l’Ariège.

"Dessine-moi un mouton" s’adresse à la fois aux amoureux du Petit Prince et aux admirateurs de son auteur, écrivain, poète, mais aussi aviateur et homme engagé. Il s’adresse également aux enseignants et animateurs désireux de monter un spectacle musical original de qualité sur cette oeuvre majeure de la littérature française, la plus traduite au monde après la Bible !
Vous trouverez dans ce livre-CD les 23 chansons originales enregistrées par 29 musiciens toulousains, les paroles et les partitions. Les versions instrumentales sont disponibles en téléchargement.
Outre le fil conducteur du voyage du Petit Prince, vous découvrirez un second fil musical avec la Ligne Aéropostale, née à Toulouse il y a un siècle exactement (1918), qui s’est poursuivie en Afrique jusqu’en Amérique du Sud.

Lukas Viglietti
Apollo Confidentiel

Lukas Viglietti
Apollo Confidentiel

Bernard Bacquié
Guillaumet le passeur
Éditions Latérales

Bernard Bacquié
Guillaumet le passeur
Éditions Latérales

Bernard Bacquié est aujourd'hui l'écrivain le plus prolixe de l'histoire de l'épopée des lignes Latécoère - Aéropostale : 2 premiers ouvrages aux Éditions Latécoère, puis 5 autres aux Éditions Latérales (auto-édition), auxquels il faut accoler 2 romans historiques sur le même sujet. S'y rajoutent une biographie de Jean Sarrail, grand pilote d'essai des années 50 (épuisée) et le récit véridique de l'escapade à travers la France de deux membres d'équipage d'un bombardier britannique en 1943. Bacquié présente la particularité d'une expertise certaine pour parler d'aviation : ancien commandant de bord d'Air France, après avoir volé au Maroc et au Burundi, il totalise plus de 20 000 heures de vol et à 72 ans continue de piloter, en particulier sur un avion de collection des années 30.

Présentation du livre :
Depuis deux très anciens numéros de la revue "ICARE", aucun ouvrage documenté n'a été publié sur la vie de l'archétype du pilote de ligne - selon les propres mots de Saint Exupéry - que fut Henri Guillaumet.
Une nouvelle fois, en retrouvant et exploitant TOUS LES CARNETS DE VOL de Guillaumet, il s'agit d'un travail rigoureux, illustré de nombreux documents, dont beaucoup inédits, comme une trentaine de photos de Guillaumet. Les révélations se succèdent dans le cours de l'ouvrage : son amitié avec Edmond Lassalle, sa mission d'exploration de lignes en Afrique noire, ses vols d'essai sur l'Arc-en-ciel, son voyage aux États-Unis avec Michel Détroyat... Et de sensationnelles photos sur le plan d'eau de Port Washington, à New-York, le 14 juillet 1940, avant d'embarquer pour la dernière traversée océanique d'avant-guerre du Latécoère 521 "Lieutenant de Vaisseau Paris". Un document complet sur la vie du grand pilote dans un bavardage sans fin avec Noëlle Guillaumet, l'épouse du héros, qui avait été la marraine de 'formation pilote de ligne' de l'auteur.

François Brevot
Patrouilles acrobatiques du monde
Éditions E.T.A.I

François Brevot
Patrouilles acrobatiques du monde
Éditions E.T.A.I

Toutes les grandes armées de l'air du monde sont représentées par leur patrouille militaire. Les premières grandes patrouilles sont apparues en Occident, sous la guerre froide. Depuis, dans un monde "multipolaire", toutes les puissances émergentes ont aussi leur patrouille, devenue célèbre. En vol, elles sont le miroir de traditions militaires et de savoir?faire aéronautiques propres à leur pays. En 2017, vingt patrouilles militaires, très hautes en couleurs, se partagent le ciel et les podiums de meetings, avec éclat et fumigènes. 
François Brévot les a photographiées sur cinq continents. Il vous les présente, toutes en action, en gros plans, sous tous les angles, et sous les éclairages les plus spectaculaires. Cet album est le premier livre à regrouper, en français, toutes ces grandes patrouilles militaires de France, du Royaume?Uni, d'Italie, d'Espagne, de Suisse, de Croatie, de Pologne, des Etats?Unis, du Canada, de Russie, de Chine,de Corée du Sud, de Singapour, des Emirats Arabes Unis, d'Arabie Saoudite, de Turquie, et d'Inde. 
François Brévot est un voyageur, chroniqueur, et photographe, qui parcourt les salons aéronautiques et les meetings aériens les plus exotiques, les plus spectaculaires, les plus insolites, ou aux antipodes de l'Europe. En quelques années, il s'est spécialisé dans les carnets de voyages, et les puissances aériennes émergentes, telles que la Russie, la Chine, et l'Asie, dans le cadre de livres et de conférences. 
Il participe aussi à des séances de prises de vues en vol, avec des patrouilles acrobatiques, ou des jets militaires. Il a collaboré à des nombreux magazines anglo?saxons, publié des hors?séries meetings, et produit des reportages pour l'industrie européenne. Il a déjà publié quatre premiers livres de photographies. Ses carnets de voyage sont publiés sur son magazine http://www.sky-lens.com/. Il est un explorateur de mondes aéronautiques.

Germain Chambost
Promesse de l'envol
Éditions Transboréal

Germain Chambost
Promesse de l'envol
Éditions Transboréal

Engagé volontaire comme élève-pilote en juin 1953.
Stage sur Stampe à Carcassonne. Ecole de base sur T-6 à Marrakech. Breveté pilote de chasse sur Vampire en janvier 1958 à Meknès. Nommé sous-lieutenant ORSA. Passe dans le Bombardement. Affecté au 1/91 Gascogne à Bône (Algérie), sur B-26 Invader. 269 missions de guerre n° 2.
Au retour d’Algérie, transformation sur Vautour à Cognac. Pilote en escadron. Participe aux deux premières campagnes nucléaires à Reggane : suivi du nuage radioactif. Instructeur sur Vautour, Fouga Magister et B-26 à Cognac et Mérignac au Centre d’Instruction du Bombardement. Nommé à l’état-major des FAS à Taverny, adjoint au chef du 2ème bureau.
Pendant son temps sous l’uniforme, Propédeutique Lettres par correspondance, puis, à la Sorbonne, certificat de Lettres et civilisation américaines, certificat d’Histoire moderne et contemporaine. Ne termine pas sa licence de Lettres cause mai 1968 !
Quitte l’armée de l’Air en juin 1968, comme capitaine, pour devenir journaliste (grand reporter) au bureau de Paris du journal Sud-Ouest. Conflits du Proche-Orient, Rwanda, Somalie, ex-Yougoslavie (six séjours), guerre du Golfe (1991).Spécialisé en aéronautique, défense, espace et sciences. Correspondant en France pour la revue Interavia. Collabore régulièrement à Science et Vie (aviation et défense), titulaire de la rubrique « Technique ».
Vols sur divers avions pour en rédiger des comptes-rendus : Hawk, Tuccano, Mirage F-1, VFW-614, Airbus, Mirage 2000. Cinq années de réserve active sur T-33 puis Fouga Magister à Mérignac et Mont-de-Marsan. Commissaire presse pour une vingtaine de Tours aériens des jeunes pilotes.
Rappelé un mois en février 1995 comme colonel (H) à Sarajevo. Retraite journaliste en 1998.
Vingt livres publiés, romans, essais, histoire, poèmes. Prix Louis Castex de l’Académie française, grand prix littéraire de l’Aéro-Club de France, Hélice d’Or de Méribel.
Membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace.
Instructeur bénévole en aéro-club. 6500 heures de vol.
Conseiller littéraire aux éditions Altipresse. Collaborateur occasionnel de la revue Aviation Civile (DGAC), de Piloter (Altipresse), de Science et Vie.

Frédéric Coconnier
« SAINT-EXUPÉRY, UNE AVENTURE MAROCAINE »
Éditions La croisée des chemins (Maroc)

Frédéric Coconnier
« SAINT-EXUPÉRY, UNE AVENTURE MAROCAINE »
Éditions La croisée des chemins (Maroc)

Présentation de l'ouvrage :
Antoine de Saint-Exupéry découvre le Maroc en 1921, lorsqu’il effectue son service militaire à Casablanca. Mais c’est en 1927-28, en tant que chef d’aéroplace de la compagnie Latécoère à Cap Juby, l’actuelle Tarfaya, qu’il noue des liens particulièrement forts avec ce pays.
Dans ce bout de désert coincé entre le Sahara et l’Atlantique, il s’affirme comme un des pilotes les plus talentueux de l’Aéropostale et comme un des grands écrivains du XXème siècle puisqu’il y écrit son premier roman, Courrier Sud, et qu’il y puise l’inspiration du Petit Prince. Dans le dénuement de Cap Juby, il développe surtout l’éthique humaniste qui caractérise sa vie et son œuvre.
Dans les années 30, Saint-Exupéry séjourne encore à Casablanca où il s’installe avec son épouse, la volcanique Consuelo.
« Saint-Exupéry, une aventure marocaine » raconte la vie au Maroc de cet homme hors du commun qui s’accomplissait avec un égal bonheur aux commandes de son Breguet 14 ou devant une page blanche, un stylo à la main.

Présentation de l'auteur :
Frédéric Coconnier est journaliste avec une expérience de plus de 30 ans dans de nombreuses radios en France, notamment à RFI et Europe 1, mais aussi dans les Caraïbes et au Maroc où il a posé ses valises depuis quelques années.
Aujourd'hui consultant et réalisateur de films et de documentaires (celui sur Cap Juby a reçu le Grand Prix du Festival du film aéronautique de Gimont), cet amoureux de voyages, de désert et de littérature a une passion particulière pour l'Aéropostale.
Il a découvert cette aventure comme journaliste sur les traces de Saint-Exupéry, de Mermoz et de Guillaumet. C’est en séjournant à Cap Juby qu’il a eu envie de consacrer un livre au grand écrivain-pilote pour raconter comment le désert lui a ouvert les portes de l’universalité.

Philippe Coué
Bowie, le Space Rocker
Éditions A2C Médias

Philippe Coué
Bowie, le Space Rocker
Éditions A2C Médias

Jean Bellis
L'âge d'or des Ballons
Éditions Cépaduès

Jean Bellis
L'âge d'or des Ballons
Éditions Cépaduès

C’est en 1974 que le public découvre ses dessins de bateaux imaginaires inspirés de l'oeuvre de Jean Tur.
Ses dessins feront dès lors l'objet de différentes expositions.
Jean Bellis est aussi l'inventeur des maquettes des bateaux moules. Il a construit toute une série de maquettes de bateaux imaginaires qui lui ont valu le prix de l'originalité du concours de maquettes de bateaux lors des fêtes de Douarnenez 86, la décoration du Yacht Eleazar et la commande de cinq bateaux pour le musée de jersey en 1997.
Passionné d’hydraviation cela l’amène au monde aéronautique, réunissant ainsi ses deux passions, la mer et le ciel.

Bertrand d'Armagnac
Le ciel aux jumelles
Éditions Stelvision

Bertrand d'Armagnac
Le ciel aux jumelles
Éditions Stelvision

Plus simples et plus abordables qu'un télescope, les jumelles sont idéales pour se familiariser avec le ciel et en révéler certaines splendeurs : des myriades d'étoiles invisibles à l'oeil nu, des nuages de gaz luminescents, certaines galaxies lointaines, ou encore des cratères à la surface de la Lune, des comètes, des satellites autour de Jupiter, tout cela peut être exploré avec un bon guide et de simples jumelles – celles que vous avez peut-être déjà chez vous ! 
Après un chapitre introductif sur le ciel étoilé et sur le matériel d’observation, ce guide pratique propose 35 fiches d’observation avec des cartes de repérage détaillées et des explications claires et simples. Les observations sont classées par saison de visibilité et niveau de difficulté. La plupart sont faciles - certaines sont même possibles en ville - et quelques autres plus difficiles sont proposées pour les plus motivés, avides de voyages à des millions d'années-lumière.

Bertrand d’Armagnac observe le ciel depuis l’âge de 10 ans. En parallèle de son métier d’ingénieur dans l’industrie spatiale, il a fondé Stelvision, un site web pédagogique et une activité d’édition sur le thème de la découverte du ciel étoilé. Sa carte du ciel Stelvision 365 a été vendue à plus de 70 000 exemplaires et a permis à de nombreux débutants de faire leurs premiers pas dans le ciel.

Robert Galan
Mes ailes : Une carrière dans le ciel
Éditions Jean-Pierre Otelli

Robert Galan
Mes ailes : Une carrière dans le ciel
Éditions Jean-Pierre Otelli

Robert Galan a été pilote de chasse dans les Forces aériennes françaises et également pilote d’essai, pilote de ligne et expert en accidents aériens. Il a notamment publié aux Éditions Privat La Grande Histoire de l’aviation en 501 petites histoires (2010), Mémoires d’un pilote d’essai (2011), Si l’aviation vous était contée (2012) et Cazaux, histoire de la base aérienne 120 « Commandant Marzac » (2014) et Mes ailes aux Editions JPO.

Bande-dessinée

Pierre-Roland Saint-Dizier / Cédric Fernandez
Saint Exupéry - T3: Le compagnon du vent
Éditions Glénat

Pierre-Roland Saint-Dizier / Cédric Fernandez
Saint Exupéry - T3: Le compagnon du vent
Éditions Glénat

Pierre-Roland Saint-Dizier signe son premier album en 2004 sur l'histoire de l'Alsace. En 2007, il participe à Histoire(s) de Mulhouse. À partir de 2010, il décline le concept avec les villes d'Albi, de Toulouse, de Bordeaux et de Carcassonne. Il réalise en 2011 le scénario de l'album Normandie, Paquebot de légende. En 2013, il se lance dans l'aventure Campus Stellae, série dessinée par Andrea Mutti et dédiée aux chemins de Compostelle. En 2014, il écrit le scénario de l'album Saint-Exupéry, le Seigneur des sables dont la suite doit paraître cette année. Il travaille actuellement sur un album sur la Sainte-Chapelle et le palais de la Cité avec Andrea Mutti.

Cédric Fernandez a collaboré chez Glénat à l'album collectif Normandie, Paquebot de légende. Sur un scénario de Wallace, il a dessiné le premier tome de la série Le Vol des anges, qui rend hommage aux pionniers de la conquête du ciel.

Vincent
Liberty Bessie

Vincent
Liberty Bessie

Aujourd'hui Lyonnais, Vincent est né à Aurillac dans le Cantal en 1974. Après des études de dessin et une spécialisation en réalisation 3D, il fait ses débuts dans l'univers des jeux vidéo, collabore sur les habillages 3D de la chaine Fox Kids, puis sur l'adaptation de différents jeux vidéo 3D autour de l'univers de Winnie l'Ourson pour Disney. Tenté depuis toujours par la bande dessinée et passionné d'aviation la revue Aviasport va lui permettre de faire ses armes tout en mettant au point sa première série effectuée en solo.
En 2005 il propose Albatros aux éditions Glénat, série dont le premier album est publié l'année suivante. Suivant le gré de ses envies, après cette première il réalise le dessin du diptyque L'Ecole Capucine, sur un scénario du raconteur d'histoires Djian. En 2011, il commence le dessin de la série Chimère(s) 1887accompagné d'Arleston et Melanÿn au scénario.
Pour suivre le travail de Vincent sur son blog : vincent-bd.com

Newsletter signup

Get information and news about the festival